Pourquoi un Projet Pilote?

Il s’agit d’un projet novateur, réalisé sur le territoire et orienté vers la collectivité, qui favorise l’amélioration des capacités de planification d’urgence. La valeur du projet réside dans l’échange d’informations et d’expériences sur les bonnes pratiques internationales, ainsi que dans la participation active de la société civile aux différents niveaux. Les activités des projets pilotes auront lieu dans deux gouvernorats tunisiens, où seront mis en réseau des représentants des organisations de volontaires (la Croix Rouge et la Croissant-Rouge) avec des représentants des autorités compétentes (l’ONPC – Office National de Protection Civile Tunisienne et les institutions participants à la Commission Régionale de Gestion des Catastrophes) afin d’élaborer dans une façon conjointe des nouveaux outils pour améliorer la gestion des crises. Ils seront utilisés les bonnes pratiques et l’expertise déjà existent au niveau national et international et, notamment, développées par la Protection Civile italienne, afin de donner aux partenaires tunisiens des outils et des connaissances qui peuvent leur faciliter une intervention plus rapide et efficace.

L’accent sera mis sur l’analyse des risques majeurs dans chaque gouvernorat, y compris la réalisation d’une base de données géographique régionale des ressources disponibles et la rédaction des procédures normalisées de fonctionnement (le processus et les moyens de réception et d’analyse de l’information, la circulation des informations, l’activation de la Commission, l’organisation du centre régional de gestion de l’urgence/crise).

Au titre des efforts et des activités de diffusion de l’information, le projet pilote sera conclu avec une journée de sensibilisation sur les thèmes de la prévention des risques: il s’agira d’un évènement public qui sera aussi l’occasion pour communiquer les résultats du projet pilote aux décideurs, aux citoyens et à tous les personnes intéressés.

Les projets pilotes seront mise en œuvre dans les gouvernorats tunisiens de Bizerte et Gabès.

Le choix des gouvernorats de Bizerte et Gabès

Le gouvernorat de Gabès

Le gouvernorat de Bizerte
bizerte

Le gouvernorat de Bizerte (ولاية بنزرت) est l’un des 24 gouvernorats tunisiens et est situé à une trentaine de kilomètres de la capitale, avec une population des 114 .000 habitants; il abrite le point le plus septentrional d’Afrique. Le gouvernorat de Gabès (ولاية ڨابس), situé dans le sud-est du pays et abritant en 2014 une population de 374.300 habitants, se trouve à 365 kilomètres de la capitale; le gouvernorat est délimité au nord par le gouvernorat de Sfax – dont le port et les usines de traitement du phosphate sont les plus grands de Tunisie – et à l’est par la mer Méditerranée avec une côte qui s’étend sur 80 kilomètres.

La position géographique avec une large ouverture sur la mer, l’exposition aux risques naturels (tremblements de terre, inondations, feux de forêts) et la présence de ports et sites industriels font de ces deux gouvernorats, créés en 1956, des zones multirisque. La Raffinerie nationale de Tunisie, située dans la zone industrialo-portuaire de Bizerte a une capacité de stockage du pétrole atteignant un million de m³ et son port permet l’amarrage de pétroliers de 60.000 tonnes alors que l’économie du gouvernorat de Gabès repose sur l’agriculture et la pêche. En autre Gabès abrite un pôle industriel concentrant notamment des industries chimiques de transformation du phosphate avec la production d’acide phosphorique, de diammonium phosphate et de phosphate dicalcique.

Première mission à Bizerte, 15-18 Septembre 2015
Projet Pilote de Bizerte: 3 journées de formation à Rome pour la cellule SIG de l’ONPC
Prévention et risques dans la région de Gabès : colloque avec le Directeur de la Direction régionale de la Protection Civile
Visit Us On TwitterVisit Us On Facebook